Témoignages

Les bénéfices de la sophrologie :

Quelques témoignages:

« j’attends avec impatience la séance de sophro.
C’est un moment vraiment privilégié où je sais que je vais pouvoir me recentrer, écouter mon corps, vivre des sensations vraiment uniques qui me font un bien fou.
 »

Bonjour, je voulais juste vous envoyer un petit mot pour vous remercier pour tout ce que nos rencontres m’ont apportées ..! J’ai eu les résultats de mon Bac qui s’est bien passé, je suis fière du travail que nous avons effectué, qui a permis ces résultats et ce travail sur moi- même. C’est d’ailleurs ce dont mes parents sont le plus fiers..!

« Les séances de sophro m’apportent donc beaucoup de bonheur intérieur, d’équilibre par rapport à ce qui se passe au boulot, je pense que ça m’a permis très récemment (en tout cas ça y a contribué) à mieux gérer une situation de crise vraiment très sérieuse au travail (et ce n’est pas fini).
Donc MERCI !
« 

« Ces séances m’offre une parenthèse dans mon agenda chargé de la semaine. Ca été pour moi le déclic pour m’accorder du temps sur mon lieu de travail. La sophro ca été un déclic, une prise de conscience, un regard sur moi-même afin de me dire que tout va trop vite et qu’il me faut me poser. »

« La sophro, ce sont aussi des techniques qui permettent de prendre de la distance, de se donner de l’oxygène quand on a l’impression d’étouffer, de se calmer si besoin, de se relaxer musculairement aussi d’améliorer son attention sa concentration de savoir s’octroyer des petites pauses régénératrices et tout peut se faire tranquillement à son bureau, dans sa voiture, chez soi sous la douche …. »

« Je suis loin d’avoir tout retenu mais je sais que c’est pour moi comme un hygiène de vie au même titre que le sommeil ou que l’alimentation, et tout autre chose qui me fait ralentir la course folle de mes journées pour quoi faire ??? en voilà une bonne question.« 

« Avec la sophrologie, j’ai appris

  • A écouter mon corps (même si parfois son langage est difficile à décrypter) , à essayer de voir quels sont ses messages d’alerte, à comprendre que notre corps a des limites et que les ignorer se paye tôt ou tard. C’est un exercice difficile mais essayer c’est déjà un gros progrès.
  • Des exercices de respiration. J’aime faire une pause pour respirer profondément en prenant conscience du trajet de l’air.
  • A penser à moi. L’heure consacrée à la sophrologie, c’est une heure durant laquelle je ne m’occupe que de moi. C’est un peu une bulle de bien-être.
  • A relâcher ma mâchoire. Très important pour moi car j’avais tendance à toujours serrer les dents. »

« Pour moi, la sophrologie, m’a permis d’être autonome quand je suis trop stressé. Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus impliqués dans plusieurs processus à la fois, avec des cycles très rapides, un peu comme sur une chaîne de montage. Quand un mouvement se grippe, qu’il y a surcharge de travail, il est urgent d’avoir « la solution » pour ne pas s’enflammer. « 

« Avec la sophrologie, j’ai

  • appris à laisser venir les pensées : j’ai plutôt tendance à faire le contraire et les repousser complètement selon leur nature.
  • Je m’efforce maintenant de choisir le moment où je me sens prête et où je les laisse venir, en évitant qu’elles m’atteignent « émotionnellement »
  • appris à prendre du recul, soit en rechargeant mes batteries (micro sieste) soit en me recentrant sur des « certitudes » nouvelles pour moi (comme sentir mon attachement physique au sol, à la terre, m’isoler dans une « image » reposante)
  •  pris le réflexe de respirer dans les moments de stress « montant »« 

« Au début, ce n’est pas toujours évident (voire oppressant) d’apprendre à se détendre à relativiser les situations, sortir de sa « carapace » pour se projeter dans des lieux, des situations de bien-être.
Avec le temps, en persistant, en apprenant et pratiquant les techniques régulièrement, finalement on s’habitue et on y prend goût…
Les micros-siestes sont appréciées par tous et très efficaces pour retrouver un peu de sérénité pour le reste de la journée.

 Des moments d’échange avec les autres personnes du groupe, ce qui nous rappelle que nous sommes tous profondément humains et sommes tous amenés à un moment ou à un autre à avoir besoin d’un outil d’aide à la gestion du stress ou de nos émotions, sensations…